Votre députée

 

Jeanine Dubié : Née en 1958, je suis originaire de la Vallée des Gaves où j’ai de fortes attaches familiales et amicales. Scolarisée à l’école primaire de Soulom puis de Saint-Savin, j’ai fait mes études secondaires au Lycée Climatique d’Argelès-Gazost. Après deux années universitaires à Toulouse, j’intègre l’Ecole de Service Social de Pau où j’obtiens mon diplôme d’Assistante de Service Social.

Le Centre Hospitalier de Lourdes m’offrira ma première expérience professionnelle. Je garde des huit années dans cet établissement un excellent souvenir et de nombreux amis qui, chaque jour, mettent leurs compétences et leur savoir-faire au service des patients et de l’hôpital public.

Mon parcours professionnel, enrichi par la formation continue et l’obtention de qualifications en cours d’emploi, m’a amenée à exercer comme cadre de l’administration territoriale au Conseil Général des Hautes-Pyrénées, dans le domaine de l’aide aux communes, des politiques territoriales, du développement local et du médico-social. Directrice de cabinet de Jean Michel Baylet, président du Conseil Général de Tarn-et-Garonne, pendant deux ans, j’ai dirigé de 2002 à 2012, la maison de retraite « Accueil du Frère Jean » à Galan.
Ces expériences ont été riches d’enseignement. Elles m’ont permis de connaitre les rouages de l’administration, de conduire des projets de développement, de promouvoir l’action collective et d’avoir toujours à l’esprit le souci de l’intérêt général dans la gestion des dossiers politiques.

Elue conseillère générale en 2008, je préside la Commission « Action Sociale, Insertion, Politique de la Ville », domaine qui représente 53% du budget du Conseil Général. J’ai eu aussi en charge le déploiement du haut-débit et très haut débit sur l’ensemble du territoire et ai présidé, à cet effet et jusqu’en 2012, la Régie Hautes-Pyrénées Haut Débit.
Enfin, je voudrais évoquer mon engagement militant au sein du Parti Radical de Gauche et parler de mon attachement très fort aux valeurs de la gauche républicaine. Je me reconnais dans la défense de notre République, fondée sur la primauté de l’individu, de notre laïcité, de la solidarité qui fonde notre contrat social et crois plus que tout en un Etat qui doit assumer ses missions régaliennes avec volonté, en un Etat régulateur et protecteur au service des citoyens. L’idée républicaine, ardemment défendue par les Radicaux de Gauche est, ainsi que le dit François Hollande, «une promesse, une belle promesse, qui est celle de vivre mieux de génération en génération.»

C’est donc forte de mes engagements, de mes responsabilités que j’ai été élue en juin 2012 députée de la 2ème circonscription des Hautes-Pyrénées, avec la double étiquette Parti Radical de Gauche / Parti Socialiste. François TABEL, est mon député suppléant.

Depuis cette date, je mets tout en œuvre pour porter les valeurs de la Gauche humaniste et de progrès.

François Tabel : Originaire du Val d’Adour et plus particulièrement de Camalès, fils d’un retraité de GIAT et d’une enseignante également retraitée, il est responsable du Centre de Formation des Apprentis Agricoles des HP, rattaché au Lycée Jean Monnet de Vic-Bigorre.

Militant socialiste vicquois depuis plus de 20 ans, il a beaucoup appris auprès de son conseiller général Claude Miqueu et de Jean Glavany qu’il a toujours fidèlement soutenu.
Impliqué dans la vie de son village, Camalès, en qualité de conseiller municipal, son engagement aux côtés de Jeanine Dubié est total.

Il s’inscrit dans le changement de société engagé par le Président Hollande et son gouvernement, celui d’une société plus juste, plus sociale, laïque et plus démocratique.