Vincent Lambert : pour le PRG, la décision de la CEDH doit mener au vote d’une loi plus ambitieuse sur la fin de vie

La CEDH a validé le 5 juin 2015 la décision du Conseil d’Etat autorisant l’arrêt des traitements prodigués à Vincent LAMBERT.

Le Parti Radical de Gauche, auquel Jeanine DUBIE appartient, salue cette décision courageuse et humaniste de la Grande Chambre de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

Cette décision doit inciter les parlementaires français à aller plus loin pour garantir à chacun le droit de mourir dans la dignité.

Les radicaux de gauche, historiquement très impliqués sur cette question, sont particulièrement mobilisés pour que le projet de loi sur la fin de vie, actuellement en discussion au parlement, aille plus loin que la simple sédation profonde et continue, en votant la possibilité, sous strictes conditions, d’une aide active à mourir dans la dignité.

Pour rappel, le PRG a présenté à plusieurs reprises des propositions de loi en faveur du droit de terminer sa vie dans la dignité.