TET – Jeanine DUBIE se félicite de l’octroi d’un délai supplémentaire pour permettre aux opérateurs de répondre à l’AMI

Jeanine DUBIE se félicite de l’annonce par le Gouvernement d’un délai supplémentaire pour permettre aux opérateurs  ferroviaires de répondre à l’Appel à Manifestation d’Intérêt afin de proposer, pour leur propre compte, de nouveaux schémas d’exploitation pour les lignes TET menacées de fermeture. Cette annonce fait écho à la demande formulée par la députée des Hautes-Pyrénées, territoire concerné par la suppression de la ligne TET de nuit Paris-Toulouse-Tarbes-Hendaye.

Le Secrétaire d’Etat chargé des Transports, Alain VIDALIES, a présenté le 19 février dernier un point d’étape sur la feuille de route du Gouvernement pour un nouvel avenir des Trains d’Équilibre du Territoire. A cette occasion et avant que la mission de concertation confiée au Préfet François Philizot ne s’achève le 1er juillet 2016, il a annoncé son intention de faire évoluer le modèle de l’offre TET de nuit, en renonçant au financement de la majorité des trains d’équilibre du territoire circulant la nuit. Le département des Hautes-Pyrénées est ainsi concerné par la suppression de la ligne de nuit Paris-Toulouse-Tarbes-Hendaye, qui ne circule actuellement que les week-ends et pendant les vacances scolaires.

Le Gouvernement avait initialement publié un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour permettre aux opérateurs ferroviaires de proposer, pour leur propre compte, de nouveaux schémas d’exploitation, précisant que la date limite de réception des réponses était fixée au 31 mai 2016. Jeanine DUBIE avait alors réagi en demandant au Gouvernement de rallonger ce délai. C’est désormais chose faite puisque le Gouvernement a reporté la date limite au 24 juin 2016.

Sans titre

Pour rappel, Jeanine DUBIE suit ce dossier depuis de longs mois et est intervenue à plusieurs reprises pour s’opposer à cette suppression en posant plusieurs questions au Gouvernement.

le 10 juin dernier pour revenir sur les conclusions du rapport de la commission pour l’avenir des trains d’équilibre du territoire :

et le 9 mars dernier sur le sujet de l’Appel à manifestation d’intérêt :