Santé – PPL visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification – Nouvelle lecture

L’Assemblée Nationale examinait jeudi 18 mars, en nouvelle lecture, la proposition de loi de Stéphanie Rist “visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification”.

En première lecture, nous étions déjà revenus sur un certain nombre de mesures.

L’examen au Sénat a permis d’enrichir un peu plus le texte : extension des compétences des sages-femmes ; intégration des infirmiers anesthésistes-réanimateurs dans le dispositif de pratique avancée ; accès direct aux soins en orthophonie ; meilleure adaptation de l’organisation interne de l’hôpital aux spécificités locales…

Malheureusement, le Gouvernement a présenté et fait adopter plusieurs amendements supprimant des avancées obtenues grâce à la navette parlementaire – notamment celles sur la pratique avancée et sur le parcours de soins en orthophonie…

Regrettant cette méthode et le manque d’ambition du texte final, je n’ai pas voté cette proposition de loi.

Lors de mon intervention à la tribune, j’ai rappelé qu’il était nécessaire de mener une réflexion plus poussée sur le statut, la formation, les conditions de travail et de rémunération des professionnels de santé.

Sur ce dernier point, le Ségur de la Santé a suscité beaucoup de frustrations : il y a encore de trop nombreux “Oubliés”, exclus des mesures de revalorisations salariales… Il est urgent de leur apporter une réponse.

Retrouvez les vidéos de mon intervention liminaire et mon explication de vote :