Covid19 : Hôpitaux et personnels soignants

Mercredi 25 mars, le Président de la République s’est adressé aux Français depuis Mulhouse, territoire particulièrement touché par l’épidémie de Covid-19.
Lors de cette allocution, il a souligné l’engagement et le courage dont font preuve les médecins et l’ensemble du personnel soignant pour soigner et sauver des vies.
Tout cela, dans des conditions rendues difficiles par des années de restrictions budgétaires dans le domaine de la santé, dont la pénurie de masques et l’absence de stocks en est une triste illustration.
Certes, il les a remerciés et si je m’associe bien entendu à ces remerciements, je regrette qu’il ait fallu une telle crise sanitaire pour que le Président de la République se rende compte de la situation catastrophique dans laquelle se trouvent les hôpitaux publics.

Depuis des mois, les équipes médicales et paramédicales hospitalières dénoncent leurs conditions de travail dégradées, le manque de personnel et de reconnaissance. Avec de nombreux collègues parlementaires, sur tous les bancs, nous avons relayé et alerté le Gouvernement sur le manque de moyens financiers et humains dans les établissements hospitaliers. Certes, des mesures ont été annoncées, mais leur portée n’est pas à la hauteur de la situation.

Espérons que le “plan massif d’investissement et de revalorisation des carrières” annoncé hier ne reste pas un effet d’annonce et que la prise de conscience soit enfin suivie de décisions qui remettent notre système de santé au cœur des priorités des politiques publiques, afin de lui donner les moyens d’assurer ses missions auprès de la population et de le renforcer durablement.

En attendant, je renouvelle mes remerciements et adresse tout mon soutien aux personnels soignants mobilisés !

Nous pouvons, chacun d’entre nous, les aider en respectant scrupuleusement les barrières sanitaires édictées et en évitant tout déplacement non-essentiel.