Rapport Duron : un nouveau coup dur porté à nos territoires !

 Retrouvez ci-dessous le Communiqué de presse de Jeanine DUBIE qui fait suite à la remise du rapport “Duron” sur l’avenir des trains d’équilibre du territoire (TET).

LOGOCOULJeanine DUBIÉ, députée PRG des Hautes-Pyrénées, exprime sa très vive inquiétude suite à la présentation du rapport de la commission sur l’avenir des Trains d’équilibre du territoire (TET), qui préconise notamment la suppression de la ligne TET Hendaye-Pau-Toulouse et du train de nuit Hendaye-Pau-Tarbes-Toulouse-Paris.

La commission, présidée par le député Philippe DURON, propose ainsi de remplacer la ligne TET Hendaye-Pau-Toulouse par une ligne de bus qui relirait les principales villes (Toulouse, Tarbes, Lourdes, Pau, Bayonne, Biarritz, Hendaye) et supprimerait ainsi la desserte des villes hautes-pyrénéennes.

C’est un nouveau coup dur porté aux territoires ruraux, qui voient ici une tentative de démembrement de services publics essentiels pour leur dynamisme et leur attractivité.

Les Trains d’équilibre du territoire sont des maillons essentiels pour empêcher la désertification et l’isolement des territoires et contribuent à un aménagement équilibré.

Cette préconisation semble incohérente au regard des investissements massifs conjointement consentis par la SNCF et les collectivités territoriales concernées, investissements déjà réalisés ou à venir. Pour le département des Hautes-Pyrénées, une telle décision porterait également préjudice à la qualité du tourisme cultuel et aux millions de pèlerins qui se rendent chaque année à Lourdes.

Même si ces propositions ne sont que les conclusions d’un rapport parlementaire, il est inenvisageable qu’elles soient suivies d’effets. Jeanine DUBIE se mobilisera avec l’ensemble des parlementaires concernés, pour que cette proposition injuste qui nuirait durablement à l’équilibre et à l’accessibilité de notre territoire soit abandonnée.