Rapport Duron : Jeanine DUBIE interpelle le Gouvernement au sujet des Trains d’Equilibre du territoire (TET)

Dans le cadre de la séance des questions au gouvernement de mercredi 10 juin 2015, Jeanine DUBIÉ, députée PRG des Hautes-Pyrénées, a interpellé le Secrétaire d’Etat chargé des transports au sujet du rapport de la commission sur l’avenir des Trains d’équilibre du territoire (TET), qui préconise notamment la suppression de la ligne TET Hendaye-Pau-Toulouse et du train de nuit Hendaye-Pau-Tarbes-Toulouse-Paris.

La députée des Hautes-Pyrénées a rappelé que cette proposition était un nouveau coup dur porté aux territoires ruraux et à leurs services publics essentiels, comme le service ferroviaire, qui contribuent de manière indispensable à l’activité économique et touristique et à la mobilité des citoyens.

Elle a notamment rappelé qu’« après les écoles, les hôpitaux, les trésoreries, les gendarmeries ou encore les bureaux de poste, nous ne pouvons accepter de voir les lignes de train supprimées ! ».

Elle lui a demandé si le Gouvernement entend donner suite à cette préconisation qui risque, dans le contexte de fusion des régions, d’accentuer la fracture territoriale et isoler les départements périphériques.

Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, précise que ces propositions sont uniquement celles de la commission et qu’il remettra le 3 juillet prochain une feuille de route qui tiendra compte de trois paramètres : la maitrise le déficit des TET, la prise en compte des besoins en mobilité des populations et de l’aménagement des territoires.

Jeanine DUBIE et ses collègues parlementaires concernés restent mobilisés pour faire entendre la voix du Piémont pyrénéen.