Question écrite au sujet de la prévention de la borréliose de Lyme

Jeanine DUBIE a attiré l’attention de la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes au sujet des mesures mises en œuvre par le Gouvernement pour prévenir le développement de la maladie de Lyme.

Retrouvez ci-dessous sa question écrite :

Mme Jeanine Dubié attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes au sujet de la borréliose de Lyme. Transmise par morsure de tique, la borréliose de Lyme est une maladie infectieuse grave d’origine bactérienne particulièrement présente dans les zones rurales et de montagne. Une proposition de loi relative à la maladie de Lyme a été discutée puis rejetée à l’Assemblée nationale le 5 février 2015. À cette occasion, le Gouvernement s’est engagé à saisir les acteurs de la recherche sur cette pathologie avant l’été et à mettre en œuvre des actions pour renforcer les outils de communication auprès de la population et des professionnels de santé. Aussi, elle lui demande de lui indiquer les actions que le Gouvernement entend mettre en œuvre pour prévenir le développement de cette maladie, mieux sensibiliser les populations et améliorer leur prise en charge par le personnel médical.