Ligne TET “Hendaye-Pau-Toulouse” : les élus du Piémont Pyrénéen rencontrent le Secrétaire d’Etat aux transports

Jeanine DUBIE et les parlementaires du Piémont pyrénéen ont été reçus ce mercredi 1er juillet 2015 par Alain VIDALIES suite ua rapport Duron sur l’avenir des trains TET (Trains d’Equilibre des Territoires).

Jeanine DUBIE et Jean GLAVANY ont été reçus ce mercredi 1er juillet 2015 avec leurs collègues parlementaires des Pyrénées Atlantiques, par Alain VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des transport, suite au rapport DURON sur l’avenir des trains TET ( Trains d’Équilibre des Territoires ) .

Le rapport préconise  de remplacer la ligne TET « Hendaye-Pau-Toulouse »  par une ligne de bus qui relirait les principales villes du territoire (Toulouse, Tarbes, Lourdes, Pau, Bayonne, Biarritz, Hendaye) et de supprimer le train de nuit  « la palombe bleue ».

Nous avons souligné que l’accessibilité est un handicap majeur de notre territoire et que notre développement économique et touristique dépend beaucoup de cette  ligne du piémont pyrénéen notamment pour les étudiants et les salariés. Nous avons rappelé qu’il était essentiel que, dans le triangle Bordeaux, Toulouse, Tarbes, Pau, Hendaye, une desserte directe Toulouse-Hendaye soit conservée, tant elle contribue à un maillage équilibré du territoire.

Nous avons attiré l’attention du Ministre sur l’incohérence de la proposition de suppression de la desserte du piémont pyrénéen au vu des investissements en cours effectués par la SNCF ( 300 millions d’euros).

Nous avons souligné aussi la nécessité de maintenir le train de nuit au regard des prix élevés des billets d’avions et de son intérêt majeur pour la desserte touristique des stations de montagne, climatiques et balnéaires.

Le Ministre nous a écouté avec attention et nous a dit être sensible à nos arguments. Il rendra ses arbitrages courant juillet.