Les députés du groupe RRDP reçoivent le Premier Ministre Manuel VALLS

jd_valls

A l’occasion de leur réunion de groupe hebdomadaire, Jeanine DUBIE et ses collègues du groupe RRDP ont accueilli le Premier Ministre Manuel VALLS. A cette occasion, si Jeanine DUBIE a reconnu que les réformes étaient nécessaires, elle a insisté pour qu’elles se fassent dans le respect de la justice sociale et préservent le pouvoir d’achat des plus modestes et des classes moyennes.

“Aujourd’hui, j’ai reçu avec les députés du groupe RRDP le Premier Ministre Manuel VALLS. Nous avons eu l’occasion de discuter du contenu du programme de stabilité 2014-2017, sur lequel nous avons été appelé à voter la semaine dernière. A cette occasion, j’ai pu lui donner mon sentiment sur ce programme de stabilité qui présente la trajectoire de nos finances publiques pour la période 2014-2017. Ce document, qui sera examiné par l’Union européenne le 7 mai prochain, reprend les mesures d’économies présentées par le Premier ministre.
J’ai décidé de voter en faveur de ce programme de réforme car je considère qu’il répond à trois défis majeurs auxquels est confronté notre pays : le redressement des finances publiques, le soutien de la croissance et de l’emploi et enfin la restauration de la compétitivité de l’économie française.

Néanmoins, si je partage les objectifs de ce programme de réforme, j’estime qu’il est de notre responsabilité de protéger le pouvoir d’achat des plus modestes, déjà fragilisés par la crise et qui font face à la pression fiscale et aux difficultés de la vie quotidienne. C’est dans cette perspective que notre groupe RRDP a demandé au Premier Ministre d’engager des mesures réelles en faveur du pouvoir d’achat des Français en pensant notamment à ceux et celles qui perçoivent des petites retraites et de faibles salaires. Notre groupe a ainsi obtenu que les retraités qui perçoivent une pension inférieure à 1200 euros soient épargnés par le report pendant un an de la revalorisation. Enfin, la mise en œuvre du plan pauvreté sera par ailleurs respectée. Ainsi la revalorisation du RSA interviendra comme prévu le 1er septembre 2014.

Ce programme de réforme sera bien évidemment discuté lors des différents projets de loi à venir et notamment lors des lois de finances. Sachez que notre groupe sera particulièrement vigilant à ce que l’effort soit équitablement partagé. Nous exercerons pleinement notre rôle politique et notre pouvoir d’amendement pour faire respecter la justice sociale. Nous procéderons ainsi à un examen au cas par cas de chaque texte en gardant à l’esprit qu’il est de notre responsabilité de rassembler les français au sein d’une société apaisée, solidaire, fidèle à ses valeurs, à ses racines et à ses traditions.”