Jeanine DUBIE se réjouit de la baisse de la CSG pour les retraités modestes

csgDepuis le début de la législature, le groupe des Radicaux de Gauche, auquel Jeanine DUBIE appartient, a fréquemment agi en faveur des retraités modestes.

Ainsi, dès 2013, lors de la réforme des retraites, nous avons obtenu que les retraités vivant sous le seuil de pauvreté soient exemptés du report de la revalorisation des pensions et aussi que les soient exemptés de ce report, en plus des bénéficiaires de l’ASPA, les retraités dont les pensions sont exonérées de la CSG.

Or, depuis 2007, diverses mesures fiscales, comme la suppression de la demi-part des veuves ou la fiscalisation de la majoration de pension pour charge de famille, ont conduit à augmenter artificiellement le revenu fiscal de référence. Pour cette raison, les Radicaux de Gauche ont réclamé lors des questions au Gouvernement du 17 octobre dernier, une baisse significative de la CSG pour les retraités modestes.

C’est désormais chose faite puisque l’Assemblée nationale a adopté, dans le cadre du PLFSS 2017, un amendement permettant de baisser la Contribution Sociale Généralisée (CSG) pour les retraités modestes..
Ce dispositif permettra de revaloriser de 3% les seuils du revenu fiscal de référence et devrait permettre à 550 000 ménages de bénéficier d’un taux réduit de CSG, dont 290 000 ménages retraités qui bénéficieront d’un taux nul pour un gain moyen annuel de l’ordre de 552 euros.

Notre groupe avait souhaité aller encore plus loin en défendant un amendement bénéficiant à 910 000 retraités modestes, mais son amendement a été rejeté.
Jeanine DUBIE se réjouit néanmoins de cette avancée, qui met fin à une injustice sociale et fiscale et qui permettra de redonner du pouvoir d’achat à des retraités modestes, qui ont contribué toute leur vie par leur travail à la prospérité de notre pays.