Jeanine DUBIE interroge Axelle LEMAIRE sur la couverture numérique des territoires ruraux et de montagne

Dans le cadre des travaux de la Commission des affaires économiques, Jeanine DUBIE est intervenue pour interroger Axelle LEMAIRE, Secrétaire d’Etat chargée du numérique, au sujet de la couverture numérique des territoires ruraux et de montagne.

Lancé en avril 2013, le plan très haut débit a pour objectif de couvrir l’ensemble du territoire national en très haut débit d’ici à 2023. Il repose sur l’investissement des opérateurs privés sur l’ensemble du territoire ainsi que sur le soutien de l’État à hauteur de 3 milliards d’euros.

En juillet 2015, le Gouvernement a lancé un nouveau cahier des charges qui vise à équiper plus rapidement les entreprises et les services publics et à financer le déploiement de la fibre jusqu’au village avant d’envisager le déploiement jusqu’au domicile. Le réseau est déployé selon les zones par les opérateurs privés (ville et zone dense) et là où ils ne sont pas via le financement par l’État et les collectivités de « réseaux d’initiative publique ».

À la fin du deuxième trimestre 2015, 44,5% des logements, entreprises et sites publics, soit 17 millions de locaux, étaient raccordé à un réseau à haut débit à savoir pour 11,3% à la fibre optique (FTTH), pour 20,7% au VDSL2 et 27% au câble modernisé.

Par ailleurs, en ce qui concerne la téléphonie mobile, la loi croissance et activité a prévu l’effacement des dernières zones blanches d’ici à la fin 2016 et l’équipement des dernières communes en internet mobile.

Le déploiement du haut débit rencontre parfois le peu d’empressement des opérateurs de couvrir des zones ayant peu de clients potentiels.

Vous trouverez ci-dessous la présentation de la Ministre ainsi que l’intervention de Jeanine DUBIE :