Dette sociale et Dépendance

Le Gouvernement devrait présenter courant juin deux projets de loi relatifs à l’endettement de la Sécurité Sociale et au financement de la dépendance.

Parmi les mesures envisagées : la création d’un nouveau risque “dépendance” et d’une nouvelle branche de la Sécurité sociale dite 5ème branche à coté des 4 déjà existantes : assurance-maladie, vieillesse, famille et accident du travail-maladie professionnelle.

Depuis plusieurs années, je milite pour la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale ou d’un cinquième risque au sein de la branche assurance-maladie. Dans les deux cas, l’idée est de faire supporter par la solidarité nationale, la prise en charge de la dépendance pour le financement de services ayant pour finalité de retarder la perte d’autonomie de la personne âgée. Il est plus que temps de concevoir la dépendance comme un véritable risque social comme l’est le risque maladie.

Je me réjouis donc de cette annonce, mais je resterai vigilante quant aux modalités de création de cette nouvelle branche – qui doit impérativement s’accompagner d’une refonte des politiques publiques du grand âge et de l’autonomie.

Dans deux projets de loi consultés par « Le Monde », le gouvernement constate les besoins pour la future prise en charge des personnes âgées.