Déconjugalisation de l’AAH

Ce mardi, le Sénat examinait en deuxième lecture ma proposition de loi portant diverses mesures de justice sociale – dont la déconjugalisation de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH).
Grâce aux amendements présentés en commission par le rapporteur Philippe Mouiller, les Sénateurs ont supprimé la proposition gouvernementale d’un abattement forfaitaire sur le revenu du conjoint du bénéficiaire de l’AAH et ont rétabli notre proposition initiale : la non-prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l’AAH.
J’étais très heureuse de pouvoir assister à ces débats depuis les tribunes de l’hémicycle du Sénat.
Je vais désormais tout faire, en lien avec les autres députés d’opposition, pour que ce texte soit au plus vite réinscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale.
J’espère sincèrement que le Gouvernement finira par entendre raison et que nous pourrons alors adopter définitivement ce texte. C’est une urgence pour de nombreuses personnes en situation de handicap.