Commission des affaires économiques : Audition de M. François Brottes, président de RTE

Ce mercredi 11 mai 2016 à 9h30, la commission des Affaires économiques a auditionné M. François Brottes, président du directoire de Réseau de transport d’électricité (RTE).

Cette audition s’inscrit dans une séquence particulière : après les auditions du ministre de l’Économie Emmanuel Macron, du PDG et des syndicats d’EDF,  de l’ex-directeur financier d’EDF Thomas Piquemal, les députés membres de la commission des affaires économiques poursuivent leur examen de la situation financière de l’énergéticien.

RTE est l’opérateur du transport de l’électricité en France. C’est une entreprise française, filiale à 100% d’EDF, qui exploite, entretient et développe le réseau public de transport d’électricité très haute tension en France métropolitaine.

RTE est chargé d’assurer à tout instant l’équilibre production-consommation sur le territoire, d’assurer la sûreté d’exploitation, de garantir une bonne qualité de l’électricité (tension, fréquences et continuité), de développer et de sécuriser le réseau et de contribuer à la création du marché de l’électricité national et européen. Le Président de la République, en accord avec son ministre de l’Economie et le PDG d’EDF, a récemment rappelé que le capital de RTE serait ouvert d’ici fin 2016.

Au-delà de cette actualité qui suscite débat, cette audition a été l’occasion d’aborder les enjeux qui aujourd’hui s’imposent à RTE : la négociation du TURPE (tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité), la question du prix du CO2 ou encore le développement des réseaux des smart Grids. La Présidente l’a rappelé, le précédent Président du directoire de RTE avait été entendu pour la dernière fois en 2012.