CAE : table ronde sur l’industrie du luxe

Dans le cadre des travaux de la Commission des affaires économiques, Jeanine DUBIE est intervenue lors d’une table ronde sur l’industrie du luxe.

A cette occasion, elle a souhaité aborder quatre thématiques différentes :

  • L’essor du “made in France”
  • La lutte contre la contrefaçon
  • La formation
  • Les paiements en liquide dans les grands magasins

Mme Jeanine Dubié. Je remercie les intervenants, qui contribuent à rééquilibrer notre balance commerciale. Rapporteure avec Philippe Le Ray, d’une mission d’évaluation de la politique d’accueil touristique, je puis témoigner que les touristes chinois sont de gros consommateurs de nos produits de luxe.

L’essor du made in France peut-il favoriser la relocalisation de l’activité industrielle sur notre territoire ? Quelle stratégie utilisez-vous pour vous prémunir contre la contrefaçon, qui représente 10 % du commerce mondial, soit un coût annuel de 200 000 à 300 000 milliards d’euros pour l’économie mondiale et de 6 milliards pour l’économie française ? Êtes-vous satisfait des dispositions de la loi du 11 mars 2014 ? Que pensez-vous de la plainte déposée par le groupe Kering contre le géant chinois Alibaba, qu’il accuse de favoriser la contrefaçon ?

Comment transmettez-vous le savoir-faire des artisans ? Comment améliorer la qualité de notre système de formation ? Comment rendre les métiers du luxe plus attractifs ? Avez-vous du mal à recruter ? Comment faciliter l’apprentissage dans vos filières ? Comment favoriser l’innovation ?

En quoi la baisse du seuil de paiement en liquide vous sera-t-elle préjudiciable ? Ce système favorisera-t-il la vente de l’horlogerie en Suisse ou à Londres ?