Assemblée générale de la Fédération de Pêche (AAPPMA)

logo_FDP_65

Le 5 avril à Pierrefitte-Nestalas, Jeanine DUBIE a participé à l’assemblée générale 2014 des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA) des Hautes-Pyrénées.

Voir l’article paru dans la Nouvelle République du 17 avril 2014

Discours de Jeanine Dubié

Je suis particulièrement heureuse d’être parmi vous pour l’assemblée générale de la fédération des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique des Hautes-Pyrénées.

Celle-ci intervient après un évènement d’une gravité exceptionnelle : les crues exceptionnelles du Gave de Pau du 18 juin 2013. A cet égard, le lieu choisi par votre fédération pour ce congrès est symbolique : Pierrefitte-Nestalas est au centre géographique de cette catastrophe et la commune a elle-même beaucoup souffert de ces inondations.
Au-delà de la pêche elle-même, votre fédération agit pour la protection du milieu aquatique. Elle est donc tout particulièrement concernée par les conséquences des crues. Votre fédération et les associations la composant se sont mobilisées fortement et rapidement pour intervenir sur les berges du Gave pour sauver des milliers de poissons, notamment des truites, mises en danger lors du retrait des eaux.

J’ai noté également que votre fédération avait réalisé des inventaires piscicoles dans les différentes rivières du département qui ont permis de connaître l’impact différencié de cette crue sur le milieu aquatique. Au-delà, cette étude a permis de poser un diagnostic général qui finalement a montré la capacité exceptionnelle de régénération du poisson dans nos rivières. C’est un signe encourageant mais qui ne doit pas faire relâcher la vigilance de tous pour la protection du milieu aquatique.

Cette crue doit être aussi l’occasion de poser le problème de la gestion des rivières. Que faire pour éviter que les prochaines crues ne soient plus aussi dévastatrices ? Au-delà du phénomène météorologique qu’on ne peut pas maitriser, il faut réfléchir à une gestion plus durable, plus respectueuse de la nature, de nos rivières. Je sais que votre fédération s’y emploie en ce qui vous concerne.

Je souhaiterais aussi rappeler aussi le rôle de votre fédération dans la promotion du tourisme.
Notre département offre un patrimoine exceptionnel pour les amateurs de pêche de loisirs, notamment en zone de montagne avec ses torrents et ses 220 lacs. La pêche contribue donc au développement économique de notre département en attirant des touristes qui de plus sont respectueux de la nature. Le guide 2014 de la pêche publiée par votre fédération est à cet égard un instrument remarquable qui permet de présenter toutes les formes possibles de pêche qu’offrent les Pyrénées mais aussi à tout un chacun de mieux connaitre la réglementation et la ressource piscicole.

Le rôle de votre fédération est donc primordial et je vous félicite d’avoir su donner une nouvelle image à la pêche de loisirs :
– une pêche basée sur une meilleure connaissance du milieu aquatique dans ses différents aspects,
– une pêche soucieuse de protéger nos rivières et de les préserver de la pollution multiple et variée permettant de répondre à tous les goûts et à tous les âges,
– une pêche œuvrant à la valorisation du milieu aquatique à travers l’alevinage, les aménagements de frayères ou de passes à poisson et l’aménagement de parcours de pêche,
– une pêche désireuse enfin de se développer à travers de nouvelles formes de pêche, notamment en direction des jeunes et capable de faire la promotion de cette activité à travers des salons, concours et autres manifestations.

Pour toute cette action, je souhaite vous féliciter et vous encourager à continuer à œuvrer en faveur de cette sympathique activité qu’est la pêche de loisirs et pour la protection de notre environnement.